17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Bonjour à tous ! Pour commencer, je voudrais vous raconter une petite histoire. Lorsque j’ai recommencé le vtt il y a 1 voire 2 ans, chaque sortie était une peine pour moi. En fait, autant en descente qu’en montée j’avais du mal. Mais ce n’était pas tant un problème de trop gros dénivelé. Justement, mon père m’emmenait dans des endroits pas trop difficiles. Mais du coup, je ne savais pas vraiment pourquoi j’avais du mal.

L’autre jour, j’ai trouvé l’une des raisons qui faisaient que je rencontrais beaucoup de difficulté. C’était il y a quelques semaines, j’étais en train de monter avec des amis. Tous étaient devant moi. Mais il y avait beaucoup d’obstacles en plus d’une pente élevée. Chacun à leur tour, ils finissent par devoir s’arrêter. Je suis le seul à toujours rouler. Ils me regardent et me disent alors : « C’est pas la peine, tu vas poser le pied par terre ». Mais j’arrive à avancer. Je ne suis pas rapide et justement. Je contrôle tout grâce à mon équilibre. Je continue à rouler et arrive jusqu’au plat où j’attends mes amis. Ils sont tous bluffés, moi aussi. Et je réalise alors une chose : l’équilibre est super important.

Maintenant, vous aussi, vous avez peut-être du mal à avoir cet équilibre. Peut-être même êtes-vous frustrés. J’ai aussi connu cela. Mais je peux aussi vous aider.

En faisant les bons exercices, vous pouvez entrainer votre équilibre. Vous pourrez même voir la différence rapidement.

Du coup, dans cet article, nous verrons :

  • l’utilité de l’équilibre pendant les sorties de VTT
  • l’exercice pour améliorer son équilibre
  • les étapes pour faire du surplace en VTT

À quoi sert d’avoir un bon équilibre en VTT ?

Vous avez compris que l’équilibre est important, mais vous vous demandez surement pourquoi. Si c’est votre cas, c’est tout à fait normal et nous allons justement voir l’utilité de l’équilibre.

Mais revenant à la base : c’est quoi l’équilibre ? C’est le fait d’être dans un état de stabilité. Pour le VTT, c’est réussir à rester immobile.

C’est l’exercice que l’on vous conseillera très souvent de faire. Le surplace va alors vous permettre de développer votre équilibre. Cet équilibre améliore aussi d’autres qualités essentielles.

Pour rester immobile, vous devez savoir gérer votre centre de gravité. Bien sûr en VTT, c’est votre corps (et par extension votre poids) qui va déterminer l’emplacement du centre de gravité. Du coup, maitriser le surplace, c’est savoir bien positionner son corps.

Votre position est primordiale et maitriser le placement de son corps ne vous apportera que des avantages.

Vous allez aussi développer votre coordination. Il faudra faire les mouvements dans le bon ordre et au bon moment pour ne pas perdre l’équilibre.

Ces qualités techniques vont faire une vraie différence sur les trails. C’est ce que nous allons voir juste après.

Les avantages de l’équilibre pendant vos sorties

Toutes ces qualités vous seront bénéfiques, peu importe votre pratique. Vous serez plus stables en montée surtout si vous roulez lentement. Cela est particulièrement intéressant pour tous ceux qui font beaucoup de dénivelés positifs. Les pratiquants de cross-country, de trail et d’all-mountain seront les principaux gagnants, l’enduro aussi même si la montée n’est pas le fort de la pratique. Si vous ne comprenez pas de quoi je parle, je vous invite à aller voir les différents types et pratiques du VTT.

Mais en descente aussi, vous allez voir pleins gains. En cas de terrain glissant, un bon équilibre et du coup une bonne position vont diminuer votre risque de glisser.

En plus, cela va vous permettre d’être bien plus stable si vous voulez descendre lentement. Cela prend notamment du sens lorsque vous découvrez une nouvelle piste. Vous pouvez alors bien voir les différentes possibilités sur le chemin.

Dans la même logique, vous pouvez aussi faire un peu de surplace avant une pente technique pour prendre le temps de choisir votre ligne avant d’y aller.

De plus, cela va aider à faire des tournants plus techniques et plus serrés. Si vous avez déjà du mal avec les tournants, vous pouvez lire cet article pour réussir les virages.

En général, ce sera important dans les endroits étroits si vous voulez manipuler votre vélo.

Maintenant il est temps de voir comment réaliser un surplace.

Le surplace/track stand : l’exercice pour travailler son équilibre

Pour travailler son équilibre, l'exercice du surplace sur son VTT sera votre meilleur ami

Afin d’améliorer son équilibre, vous l’aurez compris, il va falloir s’entrainer à faire du surplace. Mais ce n’est pas quelque chose de réellement facile à faire. C’est pourquoi je vais vous donner plusieurs astuces pour mieux le réaliser.

Je préfère directement le rappeler, vous devez toujours avoir un casque. Une chute peut vite arriver. Souvenez-vous que c’est toujours lorsqu’on débute que l’on risque le plus de se blesser.

Pour commencer, il sera plus simple de se mettre dans une légère montée. En fait, vous n’allez pas réellement rester immobile. Vous allez faire des mouvements minuscules pour ajuster votre position et celui du vélo. C’est de cette manière que vous allez réussir à être stable.

Notamment, vous allez légèrement avancer et reculer. Ainsi, avec un petit dénivelé, reculer se fera sans problème en mettant son vélo dans la bonne position.

Concernant le placement de votre vélo, mettez votre roue avant sur le côté droit ou gauche. Si vous gardez votre VTT tout à fait droit, ce sera presque voire totalement impossible de rester immobile. Du coup, vous allez tourner votre roue du côté de la montée si vous êtes dans une pente. Pour ceux que ça intéresse, un angle de 45 ° sera bien.

Pour ce qui est des pieds, vos pédales restent à plat. Comme je vous l’ai dit, vous allez ensuite jouer sur le pédalage en avançant et reculant un tout petit peu.

Vous pouvez aussi utiliser vos freins pour vous équilibrer. Pour le coup, je dois vous avouer que je n’utilise pas les freins pour cela. Je me contente de la pente. À vous de faire vos propres tests : avec/sans frein, frein avant ou arrière ou les deux. Les freins seront surtout importants si vous faites du surplace sur du plat.

Enfin pour la position de votre corps, c’est en fonction de vous. Vous pouvez tout à fait être debout ou assis. Cependant, vos genoux vont aussi participer au maintien de l’équilibre. Il faut qu’ils aient de la place pour pouvoir bouger.

Peu importe comment vous voulez faire votre surplace, je vous conseille d’utiliser des pédales plates. À moins que vous soyez capable de détacher très vite, vous risquez de vous blesser en perdant l’équilibre et en tombant. Lorsque vous maitriserez la chose, vous pourrez bien sûr utiliser à nouveau des pédales automatiques.

Mais si jamais le track stand est trop difficile pour vous, je vous propose de voir un autre exercice plus facile pour petit à petit arriver à rester stable.

Les étapes pour arriver à réaliser un surplace

Le problème du surplace est que c’est un exercice assez difficile surtout au début. Vous pouvez alors passer par une étape intermédiaire.

Entrainez-vous tout simplement à rouler de moins en moins vite. Faites cela de préférence sur du plat. En roulant doucement, vous allez déjà travailler votre équilibre. Si vous trouvez l’exercice trop facile, c’est que vous n’allez pas assez lentement.

Vous verrez que vous allez faire plein de petits mouvements avec votre guidon et vos genoux. La technique sera sensiblement la même pour faire du surplace.

En même temps que vous roulez lentement, vous pouvez aussi essayer de faire du track stand. Dans ce cas-là, ralentissez et mettez alors votre roue avant sur le côté.

Lorsque vous sentez que vous perdez l’équilibre, vous pouvez tout simplement poser votre pied par terre. Sinon, vous pouvez aussi relancer votre pédalage, ralentir de nouveau et réessayer de rester immobile.

Comme cela, vous pouvez passer une dizaine de minutes à vous exercer. Au fur et à mesure, vous irez moins vite jusqu’à finalement ne plus bouger.

Pour finir, je vous propose des petits jeux que vous pouvez faire avec vos amis.

Note du 5/10 : cela fait maintenant plusieurs semaines que j’arrive très bien à faire du surplace. Il y a un certain coup à trouver. Quand vous l’aurez déniché, vous le saurez. C’est un ressenti au niveau des mouvements du vélo. Pour cela rien ne vaut une bonne pente ou alors un léger creux qui va grandement vous aider à tenir la roue.

Des jeux d’équilibres à faire entre amis

En plus de l’exercice du surplace que vous pouvez faire seul et n’importe quand, vous pouvez aussi faire des mini-jeux avec d’autres personnes.

Cela va évidemment travailler votre équilibre. Mais en plus, vous allez voir votre niveau par rapport aux autres. Et le plus important, vous pouvez comme cela mettre en place une compétition amicale pour vous motiver et motiver vos amis.

En premier, vous pouvez faire une course de lenteur. Je pense que le nom est assez explicite : celui qui va le moins vite à gagner. C’est le dernier à passer la ligne d’arrivée qui remporte la course. Cela va vous obliger à aller le moins rapidement possible. Poser un pied par terre est par contre éliminatoire tout comme faire des zigzags. Après libre à vous de créer vos propres règles.

Sinon, vous pouvez faire le jeu de boite. Derrière ce nom étrange se cache un jeu bien sympa, mais plus dur que le premier. Vous allez dessiner un carré sur le sol plus ou moins grand. Le but est de rester à l’intérieur de ce carré. Ceux qui dépassent la limite de la boite ou posent le pied au sol perdent. Voici une vidéo pour voir à quoi ressemble le jeu.

Ce jeu est plus difficile parce que vous allez devoir à certains moments faire pivoter votre vélo sur lui même. Il faudra faire des bunny hop anglais, c’est-à-dire lever les deux roues en même temps, pour ne pas sortir. C’est le cas particulièrement si le carré est petit et que vous êtes nombreux.

Conclusion

L’équilibre est une qualité essentielle en VTT. Il constitue la base de la technique de pilotage. Ainsi, votre équilibre vous aidera dans plein de situations. Vous pourrez monter sans devoir vous arrêter, vous serez plus stables à basse vitesse et en cas de terrain glissant et vous saurez mieux vous positionner sur votre vélo. Concernant la stabilité pendant une montée, il existe d’autres astuces pour monter sans poser le pied par terre.

Pour vous entrainer, le meilleur exercice reste le surplace. Pour que ce soit plus facile, mettez-vous dans une pente légère. Tournez le guidon dans le sens de la montée. Plus vous serez capable de tenir longtemps, meilleur sera votre équilibre.

En faisant cela une dizaine de minutes régulièrement, vous verrez rapidement la différence.

En plus, vous pouvez aussi faire des compétitions amicales avec vos amis que ce soit la course de lenteur ou le jeu de la boite.

Tout cela constitue des petits exercices que vous pouvez faire chez vous si vous n’avez pas le temps de sortir ou que vous vous reposez.

L’article est maintenant fini. Si vous avez un peu de temps, je vous invite à sortir votre vélo pour essayer rapidement les différentes choses que vous avez lues. Si vous avez aimé cet article et que vous voulez en faire profiter vos amis et voir si vous êtes le meilleur en course de lenteur, partagez-le à l’aide des boutons ci-dessous. Cela me fait toujours extrêmement plaisir. Sinon, si vous avez une question ou une remarque, n’hésitez pas à me la dire dans les commentaires.

Vive le VTT et à bientôt !


Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

    2 replies to "Comment un bon équilibre m’a rendu meilleur en VTT"

    • Mika

      Slt je trouve ton article vraiment bien expliquer je me suis mis au vtt (mono plateaux) il y a peut et pas très évident 😂. Bonne continuation. Mika

    • Thomas

      Salut et merci beaucoup ! Ne t’inquiète le vtt n’est pas si difficile que cela. Avec un peu d’aide et de la pratique, on devient vite bon 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée