17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Le cyclisme regorge de mots de en tout genre. La plupart ne parlent qu’aux initiés. Un vélo lui-même est composé de nombreuses pièces dont il est important de connaître le nom. Et c’est à quoi cet article va être consacré. Vous serez capables après l’avoir lu :

  • d’identifier les pièces d’un vélo
  • de nommer ces parties 
  • de connaître leur fonction

Je vous donne aussi leur traduction en anglais. Cela vous servira beaucoup d’autant plus que la majorité des marques sont anglaises. Les mots sont rangés par ordre alphabétique. Pour une vue d’ensemble, je vous ai mis une image qui montre les pièces.

Une image de vélo avec tous les éléments en évidence

Le glossaire

Amortisseur arrière (rear shock) : pièce qui occupe l’espace au centre du cadre. Il permet d’amortir l’arrière sur les vélos qui en possèdent

Bases : Tube du cadre reliant la roue arrière au pédalier

Cadre (Frame) : C’est la partie centrale de votre vélo, celle sur laquelle sont toutes les autres pièces. C’est un ensemble de tube dont le matériau est généralement de l’aluminum ou du carbone pour du plus haute gamme.

Cassette (Cassette): elle se trouve sur la partie droite du moyeu de la roue arrière. Elle est composée de plusieurs cercles de plus en plus petit, les vitesses arrières. C’est elles qui fixent la force qui vous devez mettre. Plus la vitesse est petite, plus avancer est dur.

Chaine (Chain) : C’est élément qui relie le plateau à la cassette. Il fait partie de la transmission.

Dérailleur (Derailleur): il permet de changer la vitesse au niveau du plateau ou de la cassette. Pour cela, il décale la chaîne en avant ou arrière. Le dérailleur arrière s’occupe aussi de tendre ou détendre la chaine lorsque l’on change de vitesse.
Disque de frein (Brake disc): Disque rattaché aux moyeux sur lesquels on freine. Il est de plus haute gamme que les freins à patin sur les VTT. Généralement couplé avec des freins hydrauliques à huile, il peut être avec des freins à câble.
Fourche (fork) : c’est la partie qui relie la roue au vélo. Il est raccroché au tube de direction du cadre. Il est être rigide comme à suspension.
Frein à patin : Système de freinage qui se trouve au-dessus des roues. Le frein touche alors la jante sur lequel se trouve un revêtement adapté.
Haubans (Seat stays): Tubes du cadre reliant la roue arrière à la selle
Jante (Rim) : C’est une pièce en forme de cercle. Elle est le support sur le quel se fixe le pneu. C’est aussi elle qui reçoit les rayons de la roue.
Jeu de direction : C’est un ensemble de pièce à roulement à bille qui permet à la fourche d’être bougée grâce au guidon.
Levier de frein (Brake lever ): Levier se trouvant sur le guidon juste en face des poignées. En tirant dessus, on déclenche le frein.
Manivelles : Elles relient la pédale au reste du pédalier. Ce sont elles qui vont permettre qui vont transmettre le mouvement aux plateaux. Sa taille dépend de la mesure d’entre-jambe du cycliste.
Moyeu (Hub) : Il s’agit de la partie centrale de la roue. Il permet de fixer la roue au cadre. Il accueille les rayons de la roue.
Pédalier (Crank set) : C’est le regroupement des plateaux et des manivelles. On y ajoute aussi toutes les vis et autres éléments. Certains vélos électriques possèdent aussi un moteur dans le pédalier.
Plateaux : Ce sont des cercles dentés qui se trouvent sur le pédalier. Ils vont bouger lorsque l’on pédale et vont alors faire tourner la chaine. Il peut y avoir 3, 2 ou encore 1 seul plateau. Les vélos possédant trois plateaux commencent à disparaître au profit de seulement deux plateaux. C’est alors moins lourd. En effet on a rarement besoin du plus grand plateau sur les VTT ou du petit sur les vélos de route.
Pneus (Tire) : Le pneu est l’élément qui fait le contour de la roue. C’est lui qui fait le contact avec le sol. Il est fin sur un vélo de course et plus épais pour du vélo de descente. Il va définir l’adhérence du vélo.
Potence (Stem) : C’est la pièce qui relie le guidon à l’axe de direction du cadre au niveau de la partie supérieur de fourche. Sur les VTT et vélos de route il est généralement de type aheadset. Cette potence est fixé par collier de serrage sur une extension du tube de direction. Cela permet de régler la hauteur du guidon. (photo)
Rayon : Ce sont des tiges sous tension qui relient le moyeu et la jante. Ils permettent de former la roue et d’avoir un ensemble solide. Sur chaque rayon se trouve un petit écrou permettant de régler la tension. Il se trouve généralement au contact de la jante.
Roue (Wheel): C’est l’ensemble composé de la jante, du moyeu et du pneu.
Selle (Saddle): Tout simplement, c’est là où vous allez vous asseoir. Il peut être retiré de la tige de selle. De nombreuses selles existent pour les VTT, vélos de routes et autres vélos.
Tige de selle (Seat post): De forme cylindrique, il maintient la selle avec le cadre. Il défini aussi la hauteur de cette selle. Celui-ci peut être classique ou télescopique. Dans le second cas, on pourra relever ou baisser la selle grâce à un bouton sur le guidon.
Transmission : C’est l’ensemble composé de la roue libre, le chaine et du plateau.
Tube de direction : C’est la partie avant du cadre en forme de tube. C’est là où va être fixée la fourche par le bas et la potence par au dessus.
Tube oblique : Tube du cadre reliant le pédalier au tube de direction
Tube horizontal : Tube du cadre reliant la selle au tube de direction
Tube de selle : Tube du cadre reliant la selle et le pédalier
J’espère que ce glossaire vous aura aidé ! N’hésitez pas à me dire si j’ai oublié certains mots. On se retrouve sur Facebook, Instagram ou Twitter 😉.

Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée