17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Salut,

J’espère que tu as pu lire en entier le mail précédent. Il était assez long mais il est essentiel si tu veux réussir tes objectifs de course ou de perte de poids pour l’année prochaine.

Aujourd’hui, je voudrais qu’on voit l’autre aspect de l’intersaison : le repos.

Le but de ce repos est double :

  • Se ressourcer physiquement(bien sûr)
  • Se ressourcer mentalement (eh oui !)

Mais en quoi ce repos est-il différent des autres jours off ou des semaines de repos pendant l’année ?

L’intersaison est un haut fonctionnaire du repos. Son but est de permettre à des blessures plus profondes de se réparer.

Si on donne pas le temps au corps de réparer ces petites lésions, celles-ci peuvent s’aggraver et donner au final des douleurs chroniques.

Ton mal de dos ou de nuque est peut être dû à cela. Tu tires tout le temps sur ces endroits sans finalement leur laisser de véritable temps de repos dans l’année.

Mais c’est aussi le moment de réparer les gros bobos. En plus en VTT il arrive souvent de tomber et de se faire des blessures plus ou moins grave. Pendant l’année on peut se dire : « C’est bon c’est rien, ça va passer pour cette course » ou «  Je vais sortir cool ça risque rien ».

Durant l’intersaison c’est l’occasion de prendre vraiment un temps d’arrêt s’il le faut pour laisser au corps de faire son travail et aussi d’aller chez le kiné ou chez d’autres spécialistes.

Tu préfères reprendre le VTT en pleine forme quitte à ne pas rouler quelques semaines ou continuer à avoir des douleurs pour la saison prochaine ?

Souviens toi qu’il n’y a pas d’objectifs durant cette période. Pas de course. Pas de rando.

Souffle un peu.

Plus besoin d’un entrainement assidu (si tu en avais un).
Plus d’entraînement à fond pour se préparer.

Au niveau mental aussi il faut lâcher du leste. A force d’être à fond toute l’année tout le temps, on finit par épuiser sa jauge de motivation.

Qui dit moins de motivation, dit moins d’entraînement en nombre et en intensité et donc moins de performance au final.

La motivation c’est comme l’argent de poche pour les enfants. Il faut savoir l’économiser pour le dépenser au bon moment.

Donc continue le VTT si ça te fait plaisir et seulement si. Si tu veux changer un peu de sport, fais toi plaisir !

Nage, cours, vole !

Blague à part, n’hésite pas à faire d’autres activités comme des sports en famille. Ça maintient un peu d’effort et ça fait bouger tout le monde !

Je me rends compte que ce mail commence à devenir long et que je n’ai même pas encore parler de combien de temps il faut s’arrêter. Comme ça demande deux trois explications parce que je ne peux pas conseiller la même chose aux 750 personnes qui suivent ce mail, alors on verra cela la prochaine fois.

Bonne fin de journée
Thomas

PS : si tu as une question sur ton entrainement ou sur un objectif, envoie moi un mail et je verrai comment t’aider.


Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée