17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Bon, j’hésite à faire ce mail.
J’ai peur de me faire jeter.
Parce que je vais dire une chose à la fois super importante et que pourtant tout le monde sait.
Malheureusement cela reste la première barrière qui t’empêche de progresser en VTT (voire même dans tous les sports en général !).
Bon je me lance :
Pour progresser, il faut rouler régulièrement et souvent
« Pff encore un là pour nous dire des évidences. T’es drôle toi quand même tu crois qu’on fait exprès de pas faire du vélo. C’est bien un lycéen qui a pas encore de problème d’emplois du temps. »
Si je m’arrêtais ici, tu aurais totalement le droit de me dire tout cela.
Mais bien sûr, mon travail n’est pas de soulever des problèmes mais des solutions !
Bon déjà c’est quoi souvent ? C’est une séance de sport tous les 3 jours au minimum.
C’est justement ce qui limite beaucoup de vététistes. Ces derniers ne roulent que le week end, le samedi et le dimanche. Les 5 jours qui les séparent de la prochaine sortie du week end constituent un temps trop long pour l’organisme.
Alors certes rouler tous les week end, c’est être régulier. Mais ce n’est pas assez souvent. Le corps a le temps de perdre le fruit de l’entrainement.
Donc le premier moyen pour limiter cette perte, c’est de s’entrainer le mercredi. Pas besoin de sortir des heures, 1 heure voire même 30 minutes, c’est déjà pas mal (toujours mieux que rien en tout cas).
Au départ plus on roule, plus on progresse. Et je précise bien au début.
Alors essaie de faire plus de sorties dans la semaine. Encore une fois pas besoin de rouler longtemps. Si tu peux même te trouver 15 minutes, prends ces 15 minutes.
Pas besoin non plus d’aller dans des sentiers. Alors oui c’est beaucoup plus fun mais profites-en justement pendant le week end. La semaine tu peux simplement rouler autour de chez toi. C’est ce que je fais personnellement. A savoir que j’habite en montagne, et que ça grimpe pas mal.
Tu peux rouler le matin, voire même faire du vélotaf en allant au boulot en vélo. J’essaie de le faire de temps en temps même si le problème de la transpiration reste entier si on n’a pas accès à une douche.
Tu peux rouler un peu le soir. Il te faut une bonne lumière et rouler là où il n’y a pas de voitures : la sécurité avant tout !
Pourquoi pas même rouler un peu le midi ?
Tu as vraiment toutes les clés avec toi. Il faut juste essayer. Peut être tu vas aimer peut être pas. Mais c’est seulement en tentant la chose que tu le sauras.
Voilà pour le mail d’aujourd’hui. Il était surtout dédié au vététiste du dimanche, littéralement.
Pour les plus expérimentés, vous serez servis la prochaine fois.
Teaser : La qualité, seule source de la réussite ?
C’était Thomas, à bientôt !
PS : En fait, si c’est plus facile pour toi, tu peux aussi juste aller courir et même faire une bonne marche. Le principal c’est de stimuler un peu notre corps, alors qu’aujourd’hui on a tendance à rester assis un peu trop longtemps.

Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée