17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Pour commencer mes articles, je vais partir de ce que je connais déjà, c’est-à-dire la base de la base. Si vous voulez vous mettre au vélo, cet article va vous être indispensable. Ainsi nous allons voir les différences entre les vélos VTT et les vélos de route.

Le VTT:

Le VTT, ou vélo tout terrain, est par définition un vélo fait pour pouvoir aller sur la terre et autres terrains accidentés. Pour cela, on va retrouver sur ces vélos des pneus larges de l’ordre d’environ 2 pouces soit 5cm. Les pneus vont du coup permettre au vélo une meilleure adhérence. Il glissera ainsi moins.

En plus, les VTT possèdent une ou deux suspensions. Dans le premier cas, on les appelle semi-rigide. Il n’a qu’une suspension à l’avant. S’ils en possèdent 2, on les nommera tout-suspendu ou full suspension en anglais.

Un VTT

Un VTT de la marque Merida ayant une suspension avant

Un tout suspendu électrique Haibike (je ferai bientôt un article sur les vélos électriques). La suspension arrière est facilement identifiable sous la selle. Cet amortisseur peut se présenter sous différentes positions, ne soyez pas surpris.

Ces suspensions vont ajouter du confort durant les ballades en forêt ou descentes. L’amortisseur s’enfonce et diminue ainsi les secousses des cailloux et autres racines sur lesquels vous passez.

Le vélo de route:

Ces vélos sont faits pour la vitesse. Dehors suspension et pneus larges, bienvenus à l’efficacité et à la légèreté.

Un vélo de route Trek Domane SL

On met du coup des pneus fins. Le but est double. Le vélo est ainsi plus léger. En effet les vélos de route pèsent autour de 7 kg. Alors que les VTT se situent plus vers 12 kg pour les semi-rigides. Les tout suspendus avec de grandes suspensions se rapprochent plus de 15kg ! Après, on retrouve aussi un vélo de route (plus pour la performance) de seulement 3 kg 😰. Mais surtout on affine le pneu pour diminuer les frottements. La vitesse gagnée est aux alentours de 5km/h pour le même effort ce qui n’est pas négligeable.

Comme vous avez pu le voir sur la photo, aucune suspension au bataillon. Bien trop lourd, ils sont absents de ces vélos. Cependant, sur certains vélos à partir de la moyenne gamme, il y a des pivots qui font office d’amortisseurs. Ils ne peuvent bouger que sur 2cm, mais pour l’avoir testé on sent la différence. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez les voir en blanc en dessous de la selle et du guidon.

Enfin comme dernière grande différence, on a le guidon multipositions. En effet, il permet d’avoir 3 positions différentes correspondant à différents objectifs durant une course. De plus, le guidon est assez court. On n’a que peu besoin de faire de grand tournant. C’est pour cela que les VTTs ont un guidon plus large parce que, lors des descentes, il suffit de le tourner un peu pour prendre un virage. C’est juste un effet de levier 🙂.

Un petit bilan 😉

Simplement, le VTT est pour ceux qui veulent du confort lors de leur balade notamment en forêt. Ils sont aussi indispensables lors des descentes. Ils ont de plus une utilisation assez polyvalente, on peut l’utiliser pour du freestyle par exemple.

De l’autre côté, le vélo de route vise plutôt la vitesse et les longues distances. C’est une bête pour la rapidité, mais il reste globalement peu confortable. Il sera nécessaire pour ceux qui veulent se lancer dans la compétition.

Je conseille aux personnes qui désirent retrouver la forme sans chercher à faire un 100km de commencer par du VTT. Son confort (oui je répète bien trop ce mot 😂) ne vous dégoutera pas du vélo. Ceux qui veulent passer à la vitesse supérieure (littéralement) pourront passer aux vélos de route dans un second temps. Bien sûr il existe d’autres types de vélo, je vous en parlerai plus tard.

J’espère que vous avez apprécié cet article. Laissez un commentaire et rejoignez-moi sur instagram @pourmonvelo.


Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

    4 replies to "Les différences entre VTT et vélo de route"

    • Ouainston Chaulet

      Super! Au top le Thomas! 🙂 Par contre ce serait bien que tu mettes un peu plus d’image dans tes articles, les gens comme moi qui aiment les livres illustrés en seraient ravi !! 😉 bonne continuation!

    • Thomas

      Bonjour ! En fait je ne vois pas vraiment où tu trouves qu’il manque des images. Dis-moi, j’en rajouterai 😄.

    • hachem

      vous conseillez quoi pour du cyclotourisme , par exemple trajet de 560km en suede sur 7 jours. les routes ont l’air bonne mais pas que complètement goudronné.

    • Thomas

      Tout dépend de toi et de ce que tu aimes. Tu peux à la fois prendre un VTT xc tout suspendu pour plus de confort avec une géométrie faite pour la distance (peu penché sur le vélo). Mais tu peux aussi prendre un « gravel » : un vélo de route avec des roues plus grosses faites pour la terre. Après il faut aussi que tu arrives à mettre de quoi stocker tes affaires. A toi de voir il a beaucoup de choix. Il existe même des gravels avec suspension.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée