17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

J’ai envie de continué un peu cette série de mail improvisée sur la technique en VTT.

Et notamment, j’ai envie de te parler du petit défi qu’on se fait entre amis lorsqu’on va rouler.

Il faut savoir qu’à Tahiti, ça grimpe fort. La pente moyenne est facilement autour de 13%. Et dès fois ça grimpe encore plus.

Si ce n’était pas assez difficile, les chemins sont parsemés de cailloux, branches et graviers.

Alors en quoi consiste cette compétition entre nous ?

Ce n’est pas d’arriver le plus vite en haut.

Pas vraiment.

Comme tu l’as lu dans l’objet du mail, c’est surtout de ne pas poser le pied par terre.

Je suis presque sûr que tu as déjà joué à ça avec tes amis dans des montées assez techniques.

Moi qui trouvais cela plutôt dur avant, maintenant je suis l’un des meilleurs à ce petit jeux.

Ce n’est pas une affaire de puissance, quoique cela aide. C’est de la technique pure.

Oui de la technique en montée.

Il n’y a pas que la descente qui nécessite de savoir utiliser son VTT.

Et justement le fait d’avoir de la technique en montée permet de gagner de l’énergie et du temps. Dans mon cas, les autres devaient pousser leur vélo alors que moi je continuais à pédaler. En même temps on est là pour rouler pas pour faire de la randonnée, non ? haha

Aujourd’hui je donne une des techniques importante en montée et qui m’a permis ici dans cette situation d’être meilleur que les autres :

Savoir rouler lentement

Cela peut paraitre bête comme cela mais en fait c’est très difficilepour quelqu’un qui n’a jamais essayé.

Pour t’en rendre compte, fais une course de lenteur avec des amis. Le but est d’arriver en dernier à la ligne d’arrivée. Sans poser le pied par terre bien sûr.

Tu peux aussi essayer tout seul.

Tu verras bien que ce n’est pas si facile que ça en a l’air.

J’avais envie de te donner directement la manière de t’entraîner à savoir rouler lentement pour ne plus à avoir à poser le pied par terre en montée.

Mais je vais faire comme mon prof de philo : donner la méthode après avoir fait le test de 4h où la moyenne de classe est de 7/20 pour être sûr que tout le monde soit attentif à la méthodo.

Ton test à toi c’est de faire une course de lenteur.

On se retrouve avec l’entraînement adéquat dans 2 jours

Thomas

PS : au fait, je propose du coaching gratuit à ce qui le souhaite. Ça te dit ? Tu réponds à ce mail et on voit ensemble comment profiter du mieux de ton temps.


Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

    1 Response to "Poser le pied en montée = faiblesse"

    • Stephane

      J’adore, on veut en savoir plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée