17 ERREURS QUE COMMETTENT TROP DE VÉTÉTISTES ET COMMENT Y REMÉDIER

Améliorez vous en évitant les erreurs les plus communes rencontrées dans le monde du VTT

Vous êtes nouveau dans l’aventure du VTT et vous ne savez pas si cela vaut la peine de prendre un tout suspendu ? Vous pensez peut être que cela est inutile puisque vous commencez.

Votre vélo ne vous plait plus autant et vous hésitez pour votre prochaine machine à gravir des montagnes ou à les descendre vite ? Vous vous demandez surement si un tout suspendu est vraiment intéressant ou pas.

Dans ces deux cas, la question de savoir s’il faut prendre un VTT semi rigide ou tout suspendu se pose.

Je vais vous donner la réponse qui vous permettra de savoir à la fin de cet article si vous devez prendre l’un ou l’autre.

Voici ce que vous allez apprendre :

  • le terrain parfait pour le semi rigide et le tout suspendu
  • le confort de ces VTT
  • l’efficacité
  • le poids
  • le prix des cadres

Je vous ai aussi préparé un test de 5 questions qui vous permettra de savoir si vous devez prendre un tout suspendu ou un semi rigide.

Ainsi, en fonction de vos préférences, vous saurez si le semi rigide ou le tout suspendu est le plus adapté à vous.

Le semi rigide et le tout suspendu

Vous êtes totalement débutant dans le VTT et ces deux mots ne vous disent rien. Ne vous inquiétez pas j’y reviens dessus.

En VTT, il existe deux types de cadres : les semi rigides et les tout suspendus. Vous l’aurez compris, mais du coup c’est quoi un semi rigide et un tout suspendu ?

Un semi rigide, ou hardtail en anglais, est un vélo avec une fourche avec une suspension. En fait, c’est le VTT de base.

Vélo Mérida de type cross-country

De l’autre côté, on a aussi le tout suspendu ou full suspension pour nos amis anglophones. Ces derniers, en plus d’avoir une fourche suspendu, possèdent un amortisseurs à l’arrière. Cela permet un mouvement aux deux roues contrairement au semi rigide où seule l’avant peut amortir les chocs.

Un VTT tout suspendu en carbone. Il vise une pratique enduro.

Et cela fait une grande différence comme nous allons le voir dans la procaine partie.

Le terrain parfait de ces VTT

Le semi rigide particulièrement en XC est un vélo fait pour rouler sur des terrains peu ou pas accidentés. Il y a peu d’obstacles au sol et la terre est plutôt lisse ou sinon avec du gravier.

C’est dans ces endroits que le semi rigide est le plus efficace.

Pourquoi ?

L’arrière, n’ayant pas d’amortisseurs, transmet tous les chocs au vététiste. Ainsi, dans les terrains avec beaucoup de racines ou cailloux, le VTT va beaucoup bouger. Il sera donc plus compliqué à contrôler, empêchant de pouvoir aller vite, particulièrement en descente.

En plus de cela, il sera plus adapté à de la montée. Nous verrons en détail pourquoi.

Je précise bien que ce terrain est le terrain idéal où le semi rigide peut montrer toute sa beauté et son art. Mais il pourra bien sûr être utilisé dans d’autres cadres. Il sera alors une solution un peu moins adaptée.

Le tout suspendu au contraire a davantage de facilité pour les terrains plus techniques. L’amortisseur arrière permet de garder la roue toujours plaquée au sol, cela donne plus d’adhérence puisque la roue ne saute pas.

C’est finalement un gain de confort aussi par la réduction des chocs et vibrations.

Ainsi, en descente, il permettra d’aller plus vite.

Tant qu’on y est, nous allons voir particulièrement les différences du point de vue du confort.

Le confort du semi rigide et du tout suspendu

Vous l’aurez compris si vous avez attentivement lu au-dessus.

Grâce à ses deux suspensions, le tout suspendu absorbe mieux les différents chocs que l’on ressent en descente. Ainsi, ce VTT est indéniablement plus confortable. Et même dans toutes les situations, le tout suspendu offre un confort supérieur.

Cela est particulièrement important pour les personnes qui ont des douleurs aux dos, aux genoux ou aux hanches. Autour de la quarantaine, cela peut être intéressant de passer sur ce type de vélo pour éviter toutes blessures.

Le bon vieux semi rigide reste bien sûr agréable à utiliser. Seulement, il le restera tant que vous allez rouler sur le type de terrain décrit plus haut. A plus haut vitesse et avec un terrain plus technique, le semi rigide risquera de taper plus.

Toutefois, le semi rigide a quelque chose que le tout suspendu n’a pas et n’aura surement jamais.

L’efficacité en montée et en descente

Pour réussir à tenir la distance même en montée, il va falloir que vous développiez votre endurance

Puisqu’il n’a pas de suspension à l’arrière, le semi rigide transmet sans perte toute l’énergie du pédalage.

En effet, l’amortisseur des tout suspendus en tendance à pomper. Il bouge légèrement absorbant une petite partie de l’énergie que vous vous tuez à fournir pour monter encore plus haut.

De cette manière, le semi rigide a un meilleur comportement en montée. D’ailleurs que la montée soit remplie de cailloux ou non, je trouve qu’un semi rigide est préférable pour monter.

Ceci est le fruit de mes expériences. Même si je n’ai jamais chronométré je trouve que c’est plus agréable de monter avec un semi rigide.

En fait, ce n’est pas tout à fait vrai. En réalité, j’ai un tout suspendu. Et grâce aux recherches des constructeurs, ces derniers ont inventé des systèmes pour que les suspensions pompent moins.

Cela permet de diminuer les pertes et de faire aujourd’hui des tout suspendus qui n’ont presque rien à envier à leur homologue sans amortisseurs arrière.

Mais quelque chose qui existe depuis assez longtemps, c’est le blocage de suspension. En fait, ce n’est pas véritablement un blocage puisqu’elle continue à bouger mais beaucoup moins. C’est ce que je fais avec mon VTT et je trouve qu’avec, cela est plus agréable. Ce n’est pas l’avis de tous mes amis, donc à vous de voir lors de vos propres sorties.

Enfin, j’aimerai tout de même rappeler que le tout suspendu a une bien meilleure efficacité en descente. Et cela est vrai particulièrement pour les terrains assez techniques et accidentés.

On pourra aller plus vite avec un tout suspendu plutôt qu’un semi rigide. Cela explique d’ailleurs pourquoi même les coureurs de XC, qui cherchent la performance et la vitesse, adoptent des tout suspendus lorsque le terrain est technique. Si vous avez besoin d’un rappel sur ce qu’est un XC, voilà un article sur les différents type de VTT.

En plus de ce qu’on a déjà, il reste encore un autre point à voir : le poids.

Le poids du semi rigide et du tout suspendus

Je ne devrais pas vous étonner en vous disant que le tout suspendu est plus lourd.

Avec une géométrie plus complexe et bien sûr une suspension en plus, le cadre d’un tout suspendu est davantage fournis.

Il y aura alors une différence de quelques centaines de grammes.

Mais cela fait-il une grande différence ?

Pas vraiment.

Au pire, demandons à ceux qui cherchent tout particulièrement l’efficacité et la vitesse : les vététistes professionnels de cross country.

Tiens donc qu’est ce que nous avons dit juste avant ?

Eux aussi passent parfois en tout suspendu.

Je tiens quand même à expliquer pourquoi. Aujourd’hui les compétitions de cross country proposent de plus en plus un terrain technique. Les compétiteurs se doivent alors de gagner (ou éviter de perdre ?) des précieuses secondes dans les descentes.

Alors oui, vous allez gagner un peu en efficacité en montée par un poids diminué. Mais cette différence sera assez faible.

Il est temps de parler de la question qui risque de régler rapidement le problème : le prix.

Le prix d’un semi rigide et d’un tout suspendu

Comme le tout suspendu est plus complexe, celui est plus cher.

En plus, contrairement à une fourche suspendu, l’amortisseur arrière peut être placé à beaucoup d’endroits différents. Le triangle arrière à aussi des formes différentes.

Ces recherchent ont un coût tout comme l’amortisseur en plus.

C’est pour cela que l’on ne trouvera des tout suspendus pas trop mal qu’à des prix commençant à 1500€ voire plus.

Ainsi le semi rigide à un autre avantage. On peut trouver des VTT premiers prix bien moins chers.

A configuration égale, le semi rigide sera moins cher que le tout suspendu. Un bon semi rigide vous coûtera 1000€. Mais vous pourrez en trouver des moins chers mais à qualité plus basse forcément.

En plus, il ne faudra pas oublier qu’il faut prendre soin de son matériel. Cela passe par des révisions et des changements de pièces lors de casses. Le tout suspendu aura un coût d’entretien plus élevé même si cela reste bien moindre par rapport à la différence de prix d’achat entre celui-ci et un semi rigide.

Le semi rigide, pour qui ?

Le semi rigide est parfaitement intéressant pour ceux qui ne veulent pas mettre trop d’argent dans le VTT.

Il sera bien pour les personnes qui veulent simplement rouler sur un sol en terre sans obstacles particuliers.

Pour ceux dans le seul mot acceptable est rendement, le semi rigide restera toujours roi. C’est le meilleur pour la montée et pour faire des chronos, mais toujours en montée.

Enfin, un semi rigide est bien pour apprendre à descendre. On est obligé d’avoir plus de technique en semi rigide. C’est donc une bonne école pour poser de bonnes bases en technique.

Le tout suspendu, pour qui ?

Technique de freinage sur du sable

Le tout suspendu sera pour ceux qui veulent du confort et ne plus sentir des chocs et vibrations.

Il sera le meilleur ami des vététistes férus de descente. Même si vous débutez, si votre objectif est de profiter un maximum de la descente, le tout suspendu sera votre meilleur ami.

Ce VTT devrait être bien apprécié par les personnes qui commencent à avoir des douleurs articulaires ou de l’âge l’expérience dans la vie.

Enfin, il ne faut pas l’oublier, le tout suspendu sera avant tout pour les personnes qui peuvent se le permettre.

Le cas de l’endurigide

A la lecture de mon article, le semi rigide parait largement en dessous du tout suspendu. Bien sûr, en montée il reste meilleur, mais en descente, il est moins bon.

Toutefois, des gens on cherchait à avoir des semi rigides capables aussi bien que les tout suspendus les grosses pentes négatives.

De cela est né l’endurigide. C’est un semi rigide dont la géométrie est orientée descente et le cadre renforcé pour la même raison. On y rajoute alors une fourche de all mountain voire enduro.

L’avantage est de rester moins cher qu’un tout suspendu tout en pouvant faire les mêmes chemins sans problèmes. Il comporte l’ensemble des avantages des semi rigides.

Par contre, même s’il peut bien faire les descentes techniques, il ne pourra jamais arriver au même performance au niveau chrono et confort que sans homologue à double amortisseurs.

Les vététistes d’endurigide trouvent les sensations bien meilleurs en descente. D’ailleurs il vous faudra une bonne technique pour arriver à bien maitriser ce VTT.

Alors à vous d’essayer !

Combler les inconvénients du semi rigide

Comme la fait remarquer un lecteur (merci Gil Rok), tout comme les solutions pour éviter que les amortisseurs ne pompent qui ont aidé les tout suspendus à devenir intéressant, d’autres choses permettent aussi d’améliorer le semi rigide dans ses points faibles.

Les roues et les pneus notamment sont des facteurs importants de confort. Les pneus adaptés avec une pression plus faible permet d’avoir plus de confort. Les roues plus grandes donnent aussi un plus.

Il suggère aussi les tiges télescopiques. Personnellement, je les conseille très fortement pour tous ceux qui peuvent se le permettre. Pour rappel, il est important de baisser sa selle en descente afin d’avoir une bonne position sur son VTT. Ce n’est pas essentiel mais c’est vraiment confortable lors de l’utilisation de son VTT.

En fonction, des géométries les cadres seront plus ou moins fait pour de la performance ou seulement pour du loisir avec donc davantage de confort.

En résumé

Voici ce qu’il faut retenir en quelques mots, sans les explications au-dessus.

Le semi rigide est :

  • efficace en montée
  • adapté aux terrains peu techniques
  • plus léger
  • moins cher
  • moins confortable
  • moins rapides pour les grosses descentes

Le tout suspendu est :

  • meilleur en descente
  • moins bon en montée
  • plus lourd
  • plus cher
  • plus confortable
  • plus polyvalent

Mais, pour faire votre choix de VTT, il y a d’autres choses à regarder. Je vous recommande de vous renseigner sur les VTT en carbone et l’aluminium. Même s’ils sont plus rares, il est intéressant de savoir ce que vaut les cadres en titane et acier.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout cet article. C’est bien beau d’avoir un super vélo, si on ne sait pas s’en servir, on ne pourra aller très loin. Vous devriez commencer par savoirces 5 choses qui vous limitent en VTT.

Mettez moi en commentaire ce que vous avez apprécié. N’hésitez pas à me dire aussi si vous avez une remarque. Allez faire un tour sur le site, vous devriez trouver d’autres articles qui vont vous intéresser.

C’était Thomas ! A bientôt sur pourmonvelo.fr !

Vous en parlez aussi !

Vos avis sur l'article à propos des semi rigides et tout suspendu

 

Êtes vous capable d’utiliser toutes les capacités de votre vélo ?

Si vous avez lu cet article jusqu’ici, c’est que vous vous intéressez surement à quoi choisir pour votre prochain vélo.

Mais je voudrais vous poser une question. Vous sentez vous assez bon pour profiter à fond de votre prochain tout suspendu ou semi rigide ?

Si vous n’êtes pas sûr, je vous propose d’essayer mes 3 meilleurs conseils pour mieux vous sentir dans les montées. Mais je veux les envoyer seulement aux plus déterminés d’entre vous qui vont vraiment appliquer. Je ne veux pas que ces conseils soient lus puis oublier. Au contraire. C’est pourquoi je les envoie par mail pour que n’importe qui ne puisse pas tomber dessus. J’envoie aussi par mail pleins de conseils qui ne paraîtront jamais ailleurs. Vous pourrez aussi communiquer facilement avec moi ! Dites moi juste à quel mail envoyer ce cocktail de conseils.

J’offre aussi un ebook très complet afin d’aider tout vététiste à se surpasser en évitant les erreurs les plus handicapantes. Je ne l’envoie que par mail pour que vous puissiez le lire tranquillement chez vous, dans le train, en bus ou même dans une file d’attente. De quoi vous améliorer peu importe où vous êtes.


Thomas
Thomas

Je m'appelle Thomas. Je commence en tant que débutant et je vais poster ici tout ce que j'apprends pour que l'on s'améliore ensemble.

    3 replies to "VTT tout suspendu ou semi rigide : savoir quoi choisir"

    • Gil Rok

      Merci pour ton article, Il y a un point, qui me paraît non négligeable et que tu n’as pas évoqué, c’est celui des formats de pneus format 27,5+ ou 29+… En effet, les pneus format + peuvent apporter le confort sur une semi rigide, et en ce sens “compenser” le manque de confort si on le compare à un tout suspendu. Je suis moi même en ce moment en réflexion sur le choix d’un Semi rigide avec pneus 27,5+, en remplacement d’un tout suspendu 29… Je pense que ça mérite un vrai sujet à part entière, car les histoires de rendement, d’accroche au sol etc sont différents, de même que le confort. Mais l’utilisation de ces pneus, et selon la pratique pourrait me faire basculer sur un semi rigide, en ayant un vélo “confortable” mais réactif, peut être plus efficace en montée que le tout suspendu… Et de même j’y pense à l’instant, sur un semi rigide on pourrait également lui mettre une tige de selle “suspendue”, type cane Creek (ou d’autres modèles), qui du coup visent a soulager un peu le dos lorsque le terrain devient accidenté… Ce n’est pas l’équivalent d’un tout suspendu car cela ne change pas le comportement du vélo, mais juste que le dos est un peu plus épargné dans le cas où l’on est assis sur la selle au moment où l’on passe des passages cabossés… Dis moi si tu es du même avis que mois, mais ces éléments, ajoutés sur un Semi-rigide peuvent lui ajouter un comportement différent, et un intérêt tout autre pour qui était sur le point de l’abandonner…

    • Thomas

      Gil Rok tu as tout fait raison. Il faut effectivement prendre en compte toutes les pièces du puzzles. Différents éléments peuvent alors venir aider le semi rigide pour combler ses manques tout comme les solutions visant à éviter que les amortisseurs pompent ont aidé le tout suspendu. Après encore une fois, tout dépend de son niveau mais surtout du terrain sur lequel on roule. Mais on ne pourra jamais retrouver les effets de l’amortisseur arrière.

    • Ludo

      Effectivement je pense qu’il faut lancer le débat du semi-rigide avec une section de pneus en 27 + car je possède un Cannondale beast of the east 3 donc on 27 + et je le trouve très convaincant en descente bonne journée à tous et bon ride

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée